Les 10 meilleures montres GPS running 2023

Test Décathlon Kiprun 500 by Coros

Encore plus de contenu sur les réseaux sociaux : Youtube pour les vidéos, Facebook pour les échanges, Instagram pour les tests en cours et Twitter pour les nouvelles des marques. Abonnez-vous.

Vous êtes libre de cliquer ICI pour passer commande chez mon partenaire i-Run quel que soit ce que vous voulez commander. Ca ne vous coûtera pas plus cher, c’est livré en 24h et c’est une bonne façon de supporter le blog.

En 2023, on trouve des montres GPS pour la course à pied qui sont capables de mesurer à peu près tout sur vos efforts, votre technique de course, votre récupération, votre équilibre de vie. Il faut avouer que les runners aiment ça en général. Dans les phases de préparation à une course, on aime bien regarder ses statistiques, suivre des plans d’entrainement, etc. Et pour d’autres, c’est ‘juste’ une source de motivation.

Donc la difficulté, c’est le choix ! Le choix est vaste, la liste des fonctionnalités à comparer est énorme et ce n’est pas toujours facile d’être sûr de ne pas se tromper. Ca reste un budget et il vaut mieux s’assurer qu’elle durera quelques années, de part ses fonctionnalités et les mises à jour qu’elle recevra. La bonne nouvelle, c’est qu’il y en a maintenant véritablement pour tous les budgets.

Ca n’a pas été facile de faire cette sélection et je ne voulais pas vous présenter « les 20 ou 50 meilleures montres GPS running », parce que vous ne seriez pas avancé. Non, j’ai vraiment fait une sélection. Cet article cible les besoins de coureurs plutôt sur route, qui recherchent une montre GPS pour les accompagner dans leurs entrainements, leurs courses et pour suivre leurs performances. Je précise que si vous cherchez une montre GPS pour le trail ou l’ultra, il y a une autre sélection de montres GPS avec des caractéristiques bien spécifiques.

Après un gros focus ces dernières années sur l’autonomie et la cartographie, les 2 tendances de 2023 sont le GNSS double fréquence (parce que ça améliore la précision des traces GPS) et l’écran AMOLED (ça divise encore les sportifs mais pour ma part, après avoir goûté à l’AMOLED, je trouve difficile de revenir à un écran transréflectif).

La cartographie, c’est un critère hyper clivant, dont tout le monde n’a pas besoin et qui a une forte corrélation avec le prix, donc j’ai préféré faire 2 classements séparés.

Les 3 meilleures montres GPS running avec cartographie

  •  Garmin Forerunner 965
  •  Coros APEX 2 Pro
  •  Garmin Fenix 6S/6/6X Pro

Garmin Forerunner 965

  • Taille de boitier : 47 x 13,2mm
  • Ecran AMOLED tactile 454×454 pixels
  • Altimètre : baro
  • Cardio : optique + ceinture ANT+/Bluetooth
  • Puissance en course à pied : Stryd, ceinture cardio HRM-Run/Tri/Pro ou au poignet
  • Navigation : suivi d’itinéraire turn by turn avec cartographie
  • Autonomie : 31h

Aucune contestation possible, la Forerunner 965 est actuellement la meilleure montre GPS running du marché. C’est la première Forerunner avec un écran AMOLED. Non seulement la qualité d’affichage est meilleure, avec une résolution de 545 x 545 pixels, mais en plus l’écran est plus grand que celui d’une Epix 2 (35mm de diamètre).

Côté cartographie, il est indéniable que c’est Garmin qui fournit actuellement la meilleure solution, avec une cartographie routable qui permet à la montre d’être totalement autonome dans la création d’itinéraire (en boucle, vers un point d’intérêt, pour recalculer un itinéraire en cours de route).

Mes tests ont montré que le géopositionnement multi GNSS à double fréquence est actuellement le plus précis du marché. En complément, le mode piste d’athlétisme permet d’avoir une précision encore meilleure pour les entrainements sur piste.

La Forerunner 965 hérite de l’ensemble des outils pour l’entrainement de course à pied de Garmin : programmation de séances complexes sur Garmin Connect, TrainingPeaks ou Nolio, métriques physiologiques (seuil lactique, training effect aérobie/anaérobie, charge d’entrainement, advanced running dynamics, statut d’entrainement, analyse de la variabilité de fréquence cardiaque). Stamina est le dernier algorithme de la panoplie et permettra de doser les efforts et les séances en temps réel.

C’est une montre GPS qui remplira à coup sûr tous les besoins de tous les runners (et même tous les sportifs).

Mon test de la Garmin Forerunner 965

Alternative avec écran transréflectif : Forerunner 955 (autonomie 45h) 

Garmin Forerunner 965 Bouton commander i-run
Forerunner 955 Bouton commander i-run

Coros APEX 2 Pro

Test Coros Apex 2 & Apex 2 Pro
  • Taille de boitier : 47mm x 14mm
  • Ecran transréflectif tactile 260×260 pixels
  • Altimètre : baro
  • Cardio : optique + ceinture ANT+/Bluetooth
  • Puissance en course à pied : Stryd ou au poignet
  • Navigation : suivi d’itinéraire avec cartographie
  • Autonomie : 75h

Sapphire, titane et bracelet nylon donnent à l’APEX 2 Pro un look, une légèreté et un confort très agréables pour le runner. Pour qui n’a pas besoin d’une autonomie énorme, c’est ma recommandation dans la gamme Coros parce qu’elle offre un excellent compromis entre autonomie et taille de boitier. Les montres GPS Coros possèdent la meilleure interface, combinant un écran tactile avec 3 boutons dont 1 molette qui est hyper pratique à utiliser dans toutes les conditions.

Elle a également un positionnement tarifaire intéressant pour qui veut profiter d’une cartographie. Le seul bémol est que la cartographie n’est pas routable, c’est-à-dire qu’elle s’affiche visuellement comme un fond d’écran mais ne permet pas à la montre de faire du recalcul d’itinéraire en direct.

Coros a rapidement monté en gamme ses outils pour l’entrainement et propose une solution largement compétitive avec la programmation d’entrainements, la puissance au poignet en course à pied, un mode piste d’athlétisme avec algorithme de précision sur la distance, un statut d’entrainement, etc. Le site web Training Hub propose bien plus d’analyses que ne le permettait la simple application aux débuts de la jeune marque.

Les fonctionnalités connectées se limitent à la réception des smart notifications, ce qui sera suffisant pour beaucoup de gens.

Mon test de la Coros APEX 2 Pro

Coros APEX 2 Pro Bouton commander i-run

Garmin Fenix 6S/6/6X Pro

Fenix 6X Pro Solar outdoor
  • Taille de boitier : 42 à 51mm x 14,1 à 14,7mm
  • Ecran transréflectif 240×240 / 260×260 / 280×280 pixels
  • Altimètre : baro
  • Cardio : optique + ceinture ANT+/Bluetooth
  • Puissance en course à pied : Stryd ou ceinture cardio HRM-Run/Tri/Pro
  • Navigation : suivi d’itinéraire turn by turn avec cartographie
  • Autonomie : 25 à 60h

Attention à bien choisir un modèle Pro ou Sapphire pour bénéficier de la cartographie. Je ne recommande pas forcément les versions Solar (sauf promo particulière) car la recharge solaire est peu performante (+10% d’autonomie) pour une augmentation de prix significative.

Depuis la sortie des Fenix 7, on peut trouver de bonnes promos sur certains modèles de Fenix 6 Pro / Sapphire. C’est une façon de profiter des mêmes outils de navigation qu’une Fenix 7 pour un budget plus réduit. Les Fenix 6 ayant profité de nombreuses mises à jour depuis leur sortie, les outils d’entrainement sont similaires à ceux des Fenix 7, à l’exception de Stamina.

La Forerunner 945 a les mêmes fonctionnalités mais avec un écran plus petit (240×240), moins d’autonomie et souvent un prix qui n’a pas autant baissé.

Mon test de la Garmin Fenix 6 Pro

Mon test de la Garmin Fenix 6X Pro Solar

Garmin Fenix 6S Pro/6S Sapphire Bouton commander i-run
Garmin Fenix 6 Pro/6 Sapphire Bouton commander i-run
Garmin Fenix 6X Pro/6X Sapphire/6X Pro Solar Bouton commander i-run

Les 3 meilleures montres GPS running sans carto 2023

  • Garmin Forerunner 265
  • Polar Vantage V2
  • Suunto 9 Peak Pro

Garmin Forerunner 265

Forerunner 265
  • Taille de boitier : 46×12,9mm
  • Ecran AMOLED tactile 416×416 pixels
  • Altimètre : baro
  • Cardio : optique + ceinture ANT+/Bluetooth
  • Puissance en course à pied : Stryd, ceinture cardio HRM-Run/Tri/Pro ou au poignet
  • Navigation : suivi d’itinéraire turn by turn
  • Autonomie : 20h

La Forerunner 265 décroche la première place par la combinaison d’outils sportifs et la précision de ses capteurs. Hé oui, rien ne sert d’avoir une montre cardio GPS bardée d’algorithmes qui produisent des calculs faux parce que les données de ses capteurs ne sont pas fiables. Rien ne sert non plus d’acheter une montre à 1000€ pour ça.

Au fil des années, le milieu de gamme de Garmin a incroyablement monté en gamme. La Forerunner 265 peut se targuer de proposer le GNSS double fréquence, le statut de variabilité, le score de préparation à l’entrainement, etc. Tout ça s’accompagne de nombreux outils d’entrainement : de la programmation d’entrainements complexes à la charge d’entrainement, en passant par le VO2max, la suggestion quotidienne d’entrainement et le statut d’entrainement. La plus-value se trouve bien dans la précision des données mesurées pendant les entrainements afin d’assurer la fiabilité des résultats des algorithmes d’aide à l’entrainement.

Côté montre connectée, il y a la totale : lecteur de musique, Spotify, Deezer, paiement sans contact, météo, calendrier, notifications, LiveTrack, envoi automatique d’un SOS en cas d’accident.

Mon test de la Garmin Forerunner 265

Alternative avec écran transréflectif : Forerunner 255 (autonomie 30h) 

Garmin Forerunner 265 Bouton commander i-run
Garmin Forerunner 265S Bouton commander i-run
Garmin Forerunner 265S Bouton commander i-run
Garmin Forerunner 265S Bouton commander i-run
Garmin Forerunner 255 Music Bouton commander i-run
Garmin Forerunner 255S Music Bouton commander i-run

Polar Vantage V2

Vantage V2 running
  • Taille de boitier : 46x13mm
  • Ecran transréflectif tactile 240×240 pixels
  • Altimètre : baro
  • Cardio : optique + ceinture Bluetooth
  • Puissance en course à pied : Stryd ou au poignet
  • Navigation : suivi d’itinéraire (turn by turn via Komoot)
  • Autonomie : 40h

C’est une montre fine, légère, avec un écran tactile (mais on peut utiliser les boutons pendant les séances de sport, c’est plus pratique). La Polar Vantage V2 se distingue visuellement par un boitier en aluminium qui apporte une finition esthétique parfaite. Elle ne brille pas par ses fonctionnalités connectées, mais plutôt par ses outils de performance et l’interface agréable de Polar Flow. Le premier domaine sur lequel la Vantage V2 domine tout le marché, c’est celui des tests guidés (tests de performance et de récupération musculaire) qui permettent de faire des points d’étape précis de vos performances au fil de la saison. L’autre domaine, c’est celui de la récupération, avec Training load pro (suivi des charges d’entrainement cardio, musculaire et du ressenti) et Nightly recharge (qualité de la récupération pendant le sommeil).

Côté entrainement, FitSpark propose chaque jour des séances cardio, de PPG et d’étirements adaptées au niveau physique et prenant en compte la récupération. Accessoirement, la puissance au poignet en course à pied (sans capteur) permettra de s’essayer à la programmation d’entrainements basés sur la puissance. Si vous accrochez à cette nouvelle méthode d’entrainement, vous pourrez alors passer au capteur Stryd. Et si vous faites des sorties longues, Fuelwise vous assistera pour vous ravitailler au bon moment en fonction de l’effort.

Polar a quelque peu étoffé les fonctionnalités connectées de la 2e série des Vantage, qui intègre maintenant un widget météo, les notifications et un écran de contrôle de musique.

Mon test de la Polar Vantage V2

Polar Vantage V2 Bouton commander i-run

Suunto 9 Peak Pro

Test Suunto 9 Peak Pro
  • Taille de boitier : 43×10,5mm
  • Ecran transréflectif tactile 240×240 pixels
  • Altimètre : baro
  • Cardio : optique + ceinture Bluetooth
  • Puissance en course à pied : Stryd ou au poignet
  • Navigation : suivi d’itinéraire turn by turn
  • Autonomie : 40h

Suunto a opéré un virage en proposant des montres GPS plus fines et au design épuré. Sur la Suunto 9 Peak Pro, l’électronique a été boosté pour accélérer l’interface et ça se voit tout de suite. Mais ce qui a tout changé, c’est la possibilité qu’on a maintenant de programmer des entrainements depuis l’application Suunto (en plus des transferts depuis des applications tierces comme Nolio ou TrainingPeaks).

La Suunto 9 Peak Pro intègre le même algorithme que le body battery de Garmin et l’application Suunto intègre l’algorithme de suivi de la charge d’entrainement de TrainingPeaks. Les outils SuuntoPlus permettront d’ajouter des écrans spécifiques pour certains entrainements, comme des tours automatiques basés sur le retour à un point de départ, des variations de dénivelé ou des variations d’allure.

La fonction Snap to route permet d’avoir une précision parfaite sur la mesure de la distance (encore mieux que le GNSS double fréquence) dès lors qu’on fait du suivi d’itinéraire (pratique sur une course, dont on connait le parcours à l’avance). Très utile lorsqu’on court en ville ou pour être sûr que la montre GPS affiche bien la bonne distance sur le parcours d’une course officielle.

Mon test de la Suunto 9 Peak Pro

Suunto 9 Peak Pro Bouton commander i-run

Les 3 montres GPS running au meilleur rapport fonctionnalités/prix 2023

  • Coros Pace 2
  • Garmin Forerunner 55
  • Amazfit T-Rex 2

Coros Pace 2

Coros Pace 2 champs donnée
  • Taille de boitier : 42×11,7mm
  • Ecran transréflectif 240×240 pixels
  • Altimètre : baro
  • Cardio : optique + ceinture ANT+/Bluetooth
  • Puissance en course à pied : Stryd ou au poignet
  • Navigation : non
  • Autonomie : 30h

La Coros Pace 2 est venue dynamiter le marché des montres GPS running. Coros a tout simplement décidé de proposer la majorité des outils des montres très haut de gamme à seulement 199€. La Pace 2 possède donc des outils avancés pour la course à pied : un mode piste d’athlétisme dont la précision est irréprochable, la puissance au poignet en course à pied (en plus de la compatibilité avec Stryd) et la programmation de séances d’entrainement complexes, qu’elles soient basées sur le cardio ou la puissance.

La mise en ligne du site web Coros Training Hub a encore démultiplié les capacités d’analyse et de coaching, en complément de ce que proposait jusque-là l’application avec Evolab.

Elle est petite, ultra légère (juste 29g avec le bracelet en nylon) et facile à utiliser grâce à son interface qui intègre un bouton-molette.

Les fonctionnalités connectées se limitent en revanche aux notifications.

Mon test de la Coros Pace 2

Coros Pace 2 Bouton commander i-run

Amazfit T-Rex 2

Test Amazfit T-Rex 2 test
  • Taille de boitier : 47×13,6mm
  • Ecran AMOLED tactile 454×454 pixels
  • Altimètre : baro
  • Cardio : optique + ceinture Bluetooth
  • Puissance en course à pied : non
  • Navigation : suivi d’itinéraire
  • Autonomie : 50h

La marque chinoise fait un retour dans mes recommandations avec une nouvelle montre GPS qui permet de bénéficier d’un superbe écran AMOLED, du suivi d’itinéraire et de la programmation des entrainements à un prix défiant toute concurrence.

Sous le capot, la T-Rex 2 embarque une puce multi GNSS double fréquence, un altimètre barométrique et une batterie qui délivre 50 heures d’autonomie. Les fonctionnalités sportives incluent maintenant un statut d’entrainement, la programmation d’entrainements complexes depuis l’application.

Un bon choix pour qui cherche une montre GPS agréable à utiliser, sans forcément faire des analyses très poussées.

Mon test de l’Amazfit T-Rex 2

Amazfit T-Rex 2 Noir ambré Bouton commander amazon

Garmin Forerunner 55

Test Forerunner 55
  • Taille de boitier : 42×11,4mm
  • Ecran transréflectif 218×218 pixels
  • Altimètre : aucun
  • Cardio : optique + ceinture Bluetooth/ANT+
  • Puissance en course à pied : non
  • Navigation : non
  • Autonomie : 20h

Pour moi, la Forerunner 55 est largement sous-évaluée. Les volumes de vente font que la majorité des runners sont passés de la Forerunner 235 à la 245 et maintenant, ils regardent les 255 et 265. Sauf que d’une part le prix des Forerunner 255 et 265 a tout de même bien augmenté et d’autre part, toutes les fonctionnalités de la Forerunner 245 se retrouvent maintenant sur la Forerunner 55. Et même plus !

La Forerunner 55 est pour moi la meilleure montre GPS pour les débutants, les gens qui veulent se remettre à la course à pied et qui veulent avoir des conseils. Parce que tout le monde n’est pas capable de construire un plan d’entrainement à la puissance ! Avec les suggestions d’entrainement quotidien, les programmes Garmin coach et PacePro, la Forerunner 55 propose de nombreux outils pour amener n’importe qui du canapé au marathon de Paris.

Pour être honnête, son seul point faible, c’est la taille réduite de son écran, plus petit que la majorité des montres GPS du marché en 2023.

Mon test de la Garmin Forerunner 55

Garmin Forerunner 55 Bouton commander i-run

La meilleure montre GPS pas chère 2023

Décathlon Kiprun 500 by Coros

Kiprun 500 by Coros triathlon
  • Taille de boitier : 47×11,8mm
  • Ecran transréflectif 240×240 pixels
  • Altimètre : GPS
  • Cardio : optique + ceinture Bluetooth
  • Puissance en course à pied : Stryd
  • Navigation : non
  • Autonomie : 25h

Qu’est-ce qu’on attend en général d’un produit Décathlon ? Un truc simple à utiliser, qui fonctionne bien et ne coûte pas trop cher. C’est exactement ce que fait la Kiprun 500, qui a la particularité d’exploiter les outils de Coros (application et site web). Le résultat vous en donnera pour votre argent.

La Kiprun 500 by Coros permet bien évidemment de mesurer la distance, l’allure et la fréquence cardiaque mais aussi de programmer des entrainements, de suivre la charge d’entrainement, le VO2max. Tout ça avec une grosse autonomie et une interface simple à utiliser.

Les fonctionnalités connectées se résument à la réception des smart notifications.

Mon test de la Kiprun 500 by Coros

Kiprun 500 by Coros Bouton commander décathlon

Les meilleures montres GPS running pour les femmes 2023

Si le format est un critère important pour vous (c’est le cas des femmes avec un petit poignet), voici ma sélection de montres GPS running pour femme au format très compact. Classement basé sur le budget vous permettra de retrouver des fonctionnalités haut de gamme avec la 1e, jusqu’au petit budget avec la 3e.

Le top avec carto : Garmin Fenix 7S Sapphire

  • Taille de boitier : 42×14,1mm
  • Ecran transréflectif tactile 240×240 pixels
  • Altimètre : baro
  • Cardio : optique + ceinture ANT+/Bluetooth
  • Puissance en course à pied : avec capteur spécifique ou ceinture HRM-Run/HRM-Tri
  • Navigation : suivi d’itinéraire turn by turn avec cartographie
  • Autonomie : 37h (46 avec recharge solaire)

Mon test de la Fenix 7 Sapphire

Garmin Fenix 7S Sapphire Bouton commander i-run

Le top sans carto : Garmin Forerunner 265S

Forerunner 265
  • Taille de boitier : 4×12,9mm
  • Ecran AMOLED tactile 360×360 pixels
  • Altimètre : baro
  • Cardio : optique + ceinture ANT+/Bluetooth
  • Puissance en course à pied : Stryd, ceinture cardio HRM-Run/Tri/Pro ou poignet
  • Navigation : suivi d’itinéraire turn by turn
  • Autonomie : 24h

Mon test de la Garmin Forerunner 265

Garmin Forerunner 265S Bouton commander i-run

La moins chère : Garmin Forerunner 55

Forerunner 55 running
  • Taille de boitier : 42×11,4mm
  • Ecran transréflectif 218×218 pixels
  • Altimètre : non
  • Cardio : optique + ceinture ANT+/Bluetooth
  • Puissance en course à pied : non
  • Navigation : non
  • Autonomie : 20h

Mon test de la Forerunner 55

Garmin Forerunner 55 Bouton commander i-run

Pour un peu plus de style : Venu 2S

  • Taille de boitier : 40×12,1mm
  • Ecran AMOLED tactile 360×360 pixels
  • Altimètre : baro
  • Cardio : optique + ceinture ANT+/Bluetooth
  • Puissance en course à pied : non
  • Navigation : non
  • Autonomie : 19h

Mon test de la Venu 2

Garmin Venu 2S Rosegold Bouton commander i-run

Les accessoires utiles

Ces montres GPS running ont beau être bardées de capteurs, certains accessoires supplémentaires peuvent être recommandés.

Stryd footpod

C’est le capteur de puissance qui fait référence, prenant même en compte les effets du vent. Accessoirement, c’est un super capteur pour améliorer la précision de l’allure instantanée de votre montre GPS (car il n’est pas affecté par les arbres, les immeubles, etc). Peut-être un peu moins utile maintenant avec une montre GPS double fréquence.

Shokz Openrun (anciennement Aftershokz Aeropex)

C’est le meilleur casque audio Bluetooth pour la course à pied. La technologie de conduction osseuse permet d’écouter de la musique tout en entendant les bruits environnants. C’est donc un gage de sécurité car on entend toujours les voitures arriver.

Mon test de l’Aftershokz Aeropex

Aftershokz Aeropex
Bouton commander i-run

Ceinture cardio Polar H9 ou H10

Les avis sont unanimes pour dire que les Polar H9 et H10 sont des ceintures cardio confortables, résistantes et efficaces (et pas trop chères). La H9 fonctionne aussi bien en ANT+ qu’en Bluetooth et est donc compatible avec toutes les montres GPS (quelle que soit la marque). La H10 propose en plus une mémoire intégrée pour enregistrer la fréquence cardiaque dans l’eau et une 2e connexion Bluetooth pour des utilisations comme Zwift.

Polar H9 Bouton commander i-run
Polar H10 Bouton commander i-run

Polar Verity Sense

C’est un brassard cardio optique qui peut être connecté à n’importe quelle montre cardio GPS compatible Bluetooth. Et ce genre de capteur cardio est largement plus précis qu’un capteur cardio optique situé au dos d’une montre.

Mon test du Polar Verity Sense

Polar Verity Sense Bouton commander i-run

Critères de choix pour une montre GPS running

Par rapport à une appli sur smartphone, une montre GPS a de gros avantages pour la course à pied :

  • Voir les données à l’écran en direct (chrono, distance, allure, fréquence cardiaque, etc)
  • Programmer des entrainements et être coaché en direct. Ca permet de faire des entrainements au cardio, à l’allure, en fractionné, etc.
  • Suivre ses performances et analyser l’évolution de sa condition physique (VO2max, charge d’entrainement, etc).
  • Suivre un itinéraire et retrouver son point de départ.

Une montre GPS running est un super outil pour suivre ses activités et améliorer ses performances. Après, tout le monde n’a pas les mêmes objectifs. Tout le monde ne cherche pas à gagner 10 minutes sur son record de 3h30 au marathon. Pour certains, le simple fait de suivre des stats et les partager sur les réseaux sociaux sera une source de motivation. Pour d’autres, une course sera un objectif motivant et Kavval est un bon outil pour ça (avec de nombreuses courses inscrites au calendrier). Il est donc important de commencer par définir vos besoins.

Au fil des nombreux tests réalisés depuis plusieurs années, je me suis forgé un avis détaillé sur toutes les montres GPS pour la course à pied. Je suis donc parti d’une sélection perso de 25 montres GPS running, que j’ai passé au crible de 80 critères différents.

Le hardware : une montre GPS running doit être légère, avec un écran suffisamment grand et lisible, etc.

Les fonctionnalités qui intéressent le runner peuvent aller de la programmation de séances d’entrainement au couplage d’un capteur de puissance, en passant par les alertes, les métriques physiologiques (VO2max, récupération, charge d’entrainement, seuil lactique, etc).

Le cardio optique : tous les capteurs cardio n’ont pas la même fiabilité. Or, gardez bien à l’esprit que ces résultats sont les données d’entrée de bon nombre d’algorithmes physiologiques comme le training effect et la récupération. Pour les entrainements poussés, il vaudra quand même mieux prendre une ceinture cardio en complément. Conservez le cardio optique pour les séances d’endurance. Aujourd’hui, les capteurs cardio optique sont aussi capables de mesurer la variabilité de fréquence cardiaque et l’oxygénation sanguine.

La puce GPS est le principal élément (même si ce n’est pas le seul) de la précision de la distance et de l’allure. Aujourd’hui, les puces multi GNSS double fréquence donnent les meilleurs résultats. Mais attention, il ne suffit pas que ce soit marqué sur le papier, mes tests ont montré que toutes ne se valent pas.

L’autonomie est aussi un critère important. Cet article ne traite pas spécialement des montres GPS pour l’ultratrail. Mais une grosse autonomie permettra de la recharger moins souvent.

Le confort : une trop grosse montre aura tendance à balloter, ce qui sera vite pénible pendant une course. Mieux vaut donc choisir un boitier adapté à la taille de son poignet. Pour le sport, un bracelet en silicone est préférable. Maintenant, toutes les montres GPS récentes possèdent un système de détache rapide qui permet de remplacer les bracelets pour adapter sa montre GPS à la vie quotidienne avec un bracelet noir, en cuir, voire en métal. Les bracelets nylon, légèrement élastiques et à fermeture à scratch sont les meilleurs du point de vue du confort et de la légèreté.

Les fonctionnalités connectées, qui ne sont pas propres au running, comme la présence d’un lecteur de musique.

Vous retrouverez sur le blog tous mes tests de montres GPS. J’y détaille toutes leurs fonctionnalités, mais aussi les avantages et les défauts que j’ai pu relever dans leur utilisation. Sans oublier la comparaison de leur précision GPS, cardio et altimètre !

3 commentaires

  • Merci pour cet article détaillé sur les meilleures montres GPS pour le running en 2023. J’apprécie particulièrement la manière dont vous avez segmenté les montres en différentes catégories, ce qui rend le choix plus facile selon nos besoins spécifiques. Les analyses approfondies et les recommandations personnelles ajoutent une grande valeur à ce guide. Cela aide vraiment à naviguer dans le vaste choix de montres disponibles sur le marché. Bravo pour ce travail bien fait !

  • Red.Wine

    Bonjour Jérôme et merci pour cet article.
    J’ai une question concernant le mode piste.
    Savez vous s’il y’a des montres (autre que l’Apple Watch) supportant des pistes de 350 ou 300m par exemple?
    Dans tout ce que j’ai trouvé et lu, seules les pistes standard de 400m sont supportées.
    Merci!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.