4 montres GPS pour le ski (descente, fond, rando)

montre-gps-ski
 

La neige est tombée en abondance cette semaine. Alors direction les montagnes !

On peut faire de plus en plus de choses avec une montre GPS. Polar propose 80 profils sportifs différents avec ses montres. Chez Suunto, on en compte carrément une centaine ! Alors bien sûr, certaines sont plutôt orientées course à pied, mais d’autres plus outdoor. Et parmi ces dernières, certaines peuvent tout à fait être utilisées pour faire du ski de descente, du ski de fond ou du ski de rando.

Alors bien sûr, on n’a pas besoin d’autant d’info que pour un entrainement de marathon, mais une montre GPS peut apporter un petit plus à votre pratique du ski.

Le matériel de ski coute déjà assez cher, même en location. Vous pouvez aussi réserver votre matériel avec Simplytoski. Mais pour une montre GPS, mieux vaut choisir les bons critères avant d’acheter.

 

Les besoins spécifiques du ski de descente

En ski de descente, on n’a pas vraiment besoin de regarder des statistiques en direct, à part peut-être sa vitesse pour voir à combien vous pouvez monter en pointe. Certaines montres GPS peuvent compter automatiquement le nombre de descentes que vous avez faites. Par contre, il y a quelques données qui peuvent être intéressantes à consulter le soir : la vitesse, la distance et le dénivelé.

 

Les besoins spécifiques du ski de fond

En ski de fond, les besoins sont assez similaires à ceux de la course à pied. Il faut connaitre la distance, le temps, la vitesse et la fréquence cardiaque pour mesurer les performances. C’est donc assez simple. Pour le cardio, oubliez les capteurs optiques et optez pour une ceinture.

 

Les besoins spécifiques du ski de randonnée

Sans réfléchir, on peut se dire que le ski de randonnée combine les besoins du ski de descente et de fond : distance, le temps, la vitesse et la fréquence cardiaque. Dans la pratique (je fais du ski de rando), on a besoin de plus que ça. Le terrain où l’on pratique le ski de randonnée est par définition sauvage, donc la navigation (au minimum une boussole) peut se révéler très intéressant, surtout par jour blanc pour retrouver le chemin de retour au point de départ. Ensuite, un suivi de la pression atmosphérique et une alerte orage peuvent aussi vous aider à prendre la décision de faire demi-tour au bon moment.

 

Note sur l’autonomie

En enregistrement GPS, l’autonomie des montres GPS n’est pas énorme. Généralement de l’ordre d’une dizaine d’heures, plutôt une vingtaine pour les modèles outdoor haut de gamme. C’est donc un paramètre à prendre en compte pour éviter de courir après une prise électrique à chaque WE de ski. Parfois, il est possible de réduire la précision GPS pour améliorer l’autonomie et monter ainsi à 50, 100 ou même 200h d’autonomie.

 

Les 10 critères de la montre GPS idéale pour le ski

  • Mesure l’altitude et le dénivelé (éventuellement la vitesse verticale et la pente)
  • Donne des indications sur la météo (baromètre) : pression atmosphérique, alerte orage
  • Navigation le long d’un itinéraire (au moins boussole)
  • Autonomie au moins 10h
  • Robuste
  • Etanche
  • Donne l’heure de coucher du soleil
  • Compte le nombre de descentes
  • Rétroéclairage (pour être lisible la nuit)
  • Température (mais nécessite de porter la montre par-dessus la manche de veste)

 

Suunto Ambit3 Peak – polyvalente

C’est la montre GPS plébiscitée par le monde de la montagne, pour sa précision et sa robustesse.

Fonctionnalités : navigation, boussole, tendance météo, alerte orage, FusedAlti (fusionne les données d’altitude du GPS et du baromètre), autonomie 20h, 30h, 200h, étanche à 100m, température.

Données : altitude, graphique d’altitude, dénivelé, vitesse verticale, vitesse, heure de coucher du soleil, température.

Pour encore plus de robustesse, optez pour la version Sapphire, dont la vitre en saphir est inrayable (sauf parle diamant).

Le bonus, c’est les heat maps sur la plateforme Movescount. Vous pouvez visualiser, pour chaque sport, les itinéraires empruntés par les autres utilisateurs de montre GPS Suunto. Ca permet de trouver de nouveaux itinéraires pour partir à l’aventure.

Suunto Ambit3 Peak 271€ Bouton commander amazon

 

Garmin Fenix 3 – polyvalente

Le vaisseau amiral de Garmin, régulièrement mis à jour depuis sa sortie début 2015. C’est la montre à tout faire, la meilleure montre GPS selon moi.

Fonctionnalités : navigation, boussole, pression atmosphérique, alerte orage, autonomie 20h/50h, étanche à 100m, température.

Données : altitude, altitude max, altitude min, dénivelé, vitesse verticale, pente, vitesse, vitesse max, heure de coucher du soleil, température.

Pour encore plus de robustesse, optez pour la version Sapphire, dont la vitre en saphir est inrayable (sauf parle diamant).

Garmin Fenix 3 376€ Bouton commander amazon

 

TomTom Adventurer – ski de descente

Une montre outdoor un peu plus funcky, avec un lecteur MP3 intégré (utilisable avec des écouteurs Bluetooth). Egalement plus simple d’utilisation et moins chère.

Fonctionnalités : navigation, boussole, autonomie 11h/24h, étanche 50m, détection automatique des remontées mécaniques.

Données : altitude, dénivelé, pente, nombre de descente, vitesse, vitesse max.

TomTom Adventurer 299€ Bouton commander amazon

 

Suunto Ambit3 Run – ski de fond

La petite sœur de la Peak conserve ses points forts (notamment la précision GPS) mais perd l’altimètre GPS pour une orientation plus trail que outdoor. Il est possible de créer et personnaliser des modes sportifs. Du coup, c’est une option moins chère et suffisante pour celui qui ne pratique que le ski de fond.

Suunto Ambit3 Run 174€ Bouton commander amazon

5 commentaires

  • Pecquinho

    Je pratique le ski de fond (skating) et j’ai une Polar V800. Ça fonctionne très bien. Qu’est-ce qui vous motive pour ne pas la mettre dans la liste ? Merci

    • Jérôme

      Bonsoir
      Comme je le dis dans l’article , n’importe quelle montre GPS de course à pied convient pour le ski de fond. Les besoins sont les mêmes. Du coup, ça doit bien faire une quinzaine de montre, rien qu’en comptant celles qui sont sorties en 2016. Faut bien faire un choix.Mais ça n’enlève rien à la V800 qui est une bonne montre.

  • Thierry

    Bonjour,
    les spartan ultra ou sport permettent-elles de la faire?
    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *